Conseils : comment bien apprendre une leçon ?

L’une des choses qu’on n’aime pas quand on est sur les bancs, c’est de prendre les cahiers pour apprendre les leçons. Et pourtant, il y va de soi si l’on veut réussir. Apprendre les cours demeure une activité aussi barbante que plaisante à la fois. Certains ont le goût et une facilité à apprendre. En tout il faut la technique, et nous allons voir certaines techniques pour bien étudier et avoir de meilleurs rendements.

Lire, relire et réviser plusieurs fois

La technique la plus évidente et la plus classique pour apprendre une leçon a toujours été, et elle demeure la lecture, la relecture de la leçon. En effet, il est plus facile au cerveau d’assimiler ce que les yeux voient à plusieurs reprises. La première lecture permet de s’imprégner de ce qui est véhiculé comme message dans la leçon. La deuxième lecture permet de dépasser cette étape et de comprendre un tant soit peu la leçon. Au niveau de la troisième lecture, il ne s’agit plus d’être imprégné de quoi que ce soit. Il s’agit plutôt d’assimiler la leçon. Nous ne disons pas forcément de bûcher. La troisième lecture permet de comprendre mieux et de façon plus élaborée la leçon. Une fois après avoir bien compris la leçon, les autres lectures viendront comme des séances de révisions. La lecture et la relecture constituent à eux deux, l’une des meilleures méthodes pour assimiler et apprendre ses leçons. Mais ce n’est pas la seule. Il y a plusieurs autres recommandations en la matière.

Faire des représentations mentales

Il y a certaines personnes qui sont naturellement douées et qui ne se dérangent pas beaucoup pour étudier. Pour nous qui ne sommes pas des surdoués, on a toujours la technique classique de la lecture et de la relecture. Mais il est préférable d’accompagner cette technique très efficace d’une autre pour augmenter l’efficacité. Il faut se représenter mentalement ce qu’on découvre dans les leçons. L’approche représentative est une approche qui marche très bien. Il faut évoquer ce que vous apprenez, mentalement. Les maths et la physique ou encore la chimie sont souvent des bêtes noires qu’il est difficile d’abattre. L’histoire et la géographie sont aussi des matières où les cours sont trop nombreux. Donc, il serait judicieux, voire intéressant de se représenter les choses dans la tête. Par exemple, en ce qui concerne les cours d’histoire, si le cours parle de l’histoire d’un roi d’une époque donnée, représentez-vous ce roi dans votre esprit avec une forme bien particulière. Vous pouvez aussi le représenter matériellement en le dessinant sur un papier dans un environnement bien précis. Comme ça au moins vous avez la facilité à vous rappeler la partie de votre cours qui parle de ce roi. Il en est de même pour les mathématiques ou d’autres disciplines. Cette technique a aidé beaucoup d’étudiants, elle permet de vous approprier ce que vous apprenez, et nous vous la conseillons vivement.

Mimer les personnages

Le mime est une technique que les acteurs, les comédiens ont toujours expérimentée, et on en voit les résultats sur les scènes de théâtre. Mimer permet d’assimiler facilement. Cette technique, il est préférable de l’utiliser pour les matières littéraires. Mimer revient aussi à faire des gestes pour représenter au fur et à mesure ce que vous apprenez. C’est aussi une technique pour mieux retenir et assimiler ce que vous apprenez.

Apprendre par cœur

Apprendre par cœur, c’est ce qu’il y a de plus facile à faire, littéralement. Mais exécuter le par cœur est toujours un problème pour ceux qui n’aiment pas bûcher les cours. Le par cœur oui, mais il faut accompagner cette technique de la récitation. Il faut réciter les leçons apprises par cœur à haute voix et cahiers ou cours fermés. Cela évite de tricher. Vous pouvez alors plus facilement comparer l’original (le cours) avec ce que vous avez appris par cœur et récité. Pour apprendre par cœur, il faut faire des ancres. Les ancres, ce sont les soulignements, les mots en italique, etc., qui permettent de se référencer et de vite se rappeler des parties du cours.

Croire en ses capacités

La première prédisposition pour apprendre ses leçons, c’est de croire en ses capacités. Si vous ne croyez pas en vos capacités, vous ne pouvez pas bien apprendre vos leçons, c’est une évidence, vous avez des capacités. C’est d’ailleurs valable pour toute autre activité. Des capacités, vous en avez forcément. Il faut fait l’effort de faire attention à ce que vous faites naturellement bien, et vous serez convaincu de ce que vous avez des capacités. Cela est valable pour vos cours. Il faut vous habituer aux cours et exercices qui sont faciles à faire, et laisser ce que vous avez de difficultés à faire pendant un temps. Efforcez-vous ensuite à apprendre peu à peu ce que vous n’aimez pas, et le reste viendra tout seul. Vous pensez peut-être que c’est difficile. Mais en fait, c’est assez facile. Et vous serez surpris de vous voir maîtriser ces cours. Croire en ses capacités est essentiel, quel que soit le domaine d’activité.

juillet 21, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *