Devenir un professionnel de santé c’est possible en devenant opticien

Beaucoup de jeunes optent pour les études de santé, et la PACES, ( première année ) leur donne le temps de réfléchir au concours qu'ils souhaitent préparer. Ce concours regroupe les cursus d'odontologie, de médecine et pharmacie ou encore de sage-femme. Alors à la fin de cette année, ils peuvent se tourner vers des études susceptibles de les intéresser.

Une réorientation adéquate

En effet, une école forme des professionnels de santé, alors pour les jeunes intéressés par ce domaine, ils peuvent trouver leur voie professionnelle assez facilement. Cet institut a mis au point une section dédiée à la réorientation; Alors pour se réorienter après la PACES, sans perdre une année, cette classe sera en adéquation avec leurs attentes.

Ces jeunes pourront devenir des professionnels de santé sans être obligés d'être médecins généralistes. En effet, le diplôme d'opticien Post PACES, leur tend les bras, alors pour les jeunes ayant gardé leur enthousiasme, ils peuvent se tourner vers cette formation paramédicale axée sur la biologie de l'oeil

Une formation qui demande rigueur, dynamisme et sérieux

Cette formation est adaptée aux étudiants issus de la PACES, souhaitant s'orienter dès février, et désireux de se former à un métier qui demande minutie et sérieux. La santé visuelle est en recherche constante de mains d'oeuvre, alors cette solution est appropriée pour avoir un avenir professionnel en adéquation avec les envies de certains étudiants

Pendant 18 mois, la pédagogie spécifique de ces études demande écoute, attention et rigueur. Cette formation est exigeante, alors la motivation et l'envie doivent être de mise pour réussir. Des suivis personnalisés sont au programme ainsi qu'une écoute et un encadrement adapté à chacun. 

Un cursus scolaire en plein succès

La voie la plus traditionnelle, pour ceux souhaitant se réorienter en fin de PACES, est l'intégration de ce cursus en 24 mois. Il faut savoir que la formation est un grand succès car le taux de réussite à l'examen est de plus de 90 %, ce qui est loin d'être négligeable. 

Alors pour les étudiants ayant compris que le courage, la motivation et le sérieux sont les mots clé pour avancer vers la réussite professionnelle, il ne leur reste plus qu'à franchir le cap. 

octobre 19, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *