Les jeunes et le tabac

Les jeunes, de plus en plus conscients des conséquences sur leur santé avec toute une série de maladies liées au tabagisme et l’augmentation de décès liés à ces maladies dont la principale est le cancer du poumon.

« Je suis lycéen et fume depuis l’âge de 13 ans. Mes parents sont tous deux fumeurs. On ne m’a jamais empêché de fumer. La cigarette est quelque chose de tout-à-fait naturel pour moi. Le réflexe d’attraper mon paquet et d’allumer une clope est ancré chez moi.

Question d’Adosurf : Sais-tu pourquoi tu t’es mis à fumer ?
—  Je suis entouré de fumeurs. Premièrement mes parents fument. Chacun fume ses deux paquets par jour. Mes deux frères aînés ont commencé vers 12 ans. Au collège, dès la sortie des classes, les filles comme les garçons se donnent de l’importance en fumant. Pour s’intégrer ou rester dans une bande, on fait comme les autres ; alors on fume. Après on y prend goût. 

Question d’Adosurf : Que t’apporte le fait de fumer ?
—  Fumer a été pour moi une façon de m’affirmer. J’étais très timide et tenir une cigarette m’a très vite apporté une solution à mon manque de confiance en moi. Aujourd’hui, lors d’une contrariété, d’un coup de fatigue, de stress ou d’une déception, tirer sur ma clope me tranquillise. Je décompresse. Mes angoisses semblent disparaître. La clope est pour moi un remède à mes soucis.

Question d’Adosurf : Comment te sens-tu ?
—  vrai dire, je me sens souvent fatigué. Parfois irritable quand je n’ai pas la possibilité de fumer puisque c’est interdit pendant les cours. Quand mon paquet est vide, j’angoisse à mort surtout quand il m’est impossible d’aller acheter mon paquet.  Ma dépendance à la clope grandit.

Question d’Adosurf : Ta santé te préoccupe-t-elle ?
—    Bof, mais si je veux être franc, un jogging me déclenche des douleurs dans la cage thoracique. C’est comme si on m’arrachait les poumons.  Ma dernière  radio des poumons montre une ombre. Mon médecin paraît plus inquiet que moi.

Question d’Adosurf :  Penses-tu avoir besoin d’aide ?
—  Probablement. Ma petite amie me dit que je m’enfonce dans un processus de dépendance. Elle, elle est axée à fond sur le sport . Elle doit supporter la fumée, les odeurs de tabac dans mes cheveux, mes vêtements, (et en plus…) !!! (En plus, quand elle me rappelle qu’elle a un odorat au-dessus de la moyenne, je ressens un peu de gêne quand même  !)

juillet 1, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *