Quelles études pour devenir hôtesse de l’air ?

Hôtesse de l’air est un métier qui fait rêver de nombreuses jeunes femmes dans le monde. Elles sont pour la plupart à la recherche de nouvelles aventures et de sensations uniques. Ces deux éléments ne suffisent pas. D’ailleurs le fait d’aimer voyager ne suffit pas pour être une hôtesse de l’air. Ce métier aux nombreux visages nécessite un panel de qualités. Il faut avant tout avoir le contact facile, un sens du commerce, savoir parler couramment l’anglais et bien sûr suivre la formation requise. Quelle est donc la formation à suivre ?

La formation requise pour être hôtesse de l’air

Pour accéder à la formation, vous devez au minimum avoir le bac. Les personnes qui font les études aboutissant à ce métier ont généralement un bac+2. Pour accéder à la formation en France, il faut être majeur, savoir nager et avoir la nationalité française ou à défaut être ressortissant de l’UE. Il faut également maîtriser l’anglais. Une formation dans l’hôtellerie ou une expérience professionnelle à l’étranger vous sera d’une grande utilité.

Si vous remplissez toutes les conditions, vous devez passer à l’étape supérieure en vous faisant délivrer une attestation d’aptitude médicale. Cette attestation doit être délivrée par le Centre d’Expertise Médicale du Personnel Navigant (CEMPN).
Une fois l’attestation délivrée, vous pouvez enchaîner en préparant le Certificat de Formation à la Sécurité (CFS). La formation aboutissant au CFS dure environ un mois. Elle coûte au moins 1.500 euros. Le certificat est délivré par la DGAC. Ensuite vous devez passer deux épreuves d’entrée. La première est purementthéorique et la seconde est pratique. L’épreuve pratique peut concerner la natation, la sécurité-sauvetage ou le secourisme.

Il faut noter que depuis le 8 avril 2017, le CFS ou le CSS +2 modules n’est plus valable. Aujourd’hui le diplôme valable pour pouvoir voler en tant qu’hôtesse de l’air est le CCA (CabinCrew Attestation). Les cours doivent être dispensés par une structure ayant reçu l’agrément de la Direction Générale de l’Aviation Civile. La liste des structure agréées par la DGAC est accessible sur le site officiel de la direction. La formation s’étend sur 140 heures et coûte au moins 1.500 euros. Si vous êtes déjà détenteur d’un CFS, vous avez la possibilité de le convertir.

Les missions d’une hôtesse de l’air

Une hôtesse de l’air a de nombreuses missions à accomplir. Elle doit procéder au contrôle avant le décollage. A cette étape, elle doit procéder au contrôle des équipements de sécurité en cabine. Le contrôle porte sur le masque à oxygène, les gilets de sauvetage etc. Une fois ce contrôle effectué, l’hôtesse de l’air poursuit en accueillant les passagers. L’hôtesse de l’air doit prendre beaucoup plus soin des handicapés et enfants qui ne sont pas accompagnés.

Son travail doit être axé sur la sécurité. Pour cela, il faut qu’elle fasse des démonstrations de sécurité aux passagers. L’hôtesse de l’air doit leur indiquer toute la procédure à suivre lorsqu’un accident survient. En réalité les hôtesses de l’air sont responsables de la sécurité des passagers. Elles veillent aussi au respect scrupuleux des différentes consignes.
Elles sont là aussi pour assurer la distribution ou la vente des repas, des boissons. Elles s’occupent du confort des voyageurs.

Les qualités que doivent développées une hôtesse de l’air

Une bonne hôtesse de l’air doit être celle qui cultive la maîtrise de soi. Elle doit toujours parvenir à contrôler ses nerfs. L’hôtesse de l’air doit soigner son apparence. Elle doit être disponible et doit s’adapter à toutes les situations. Les bonnes hôtesses de l’air se distinguent par leur capacité à résister au stress. Elles ont un sens élevé de la responsabilité et font particulièrement preuve de sang-froid. Il faut également qu’elles soient capables de s’exprimer facilement dans de nombreuses langues. Durant l’exercice de leur métier, elles voyageront dans une multitude de pays. Elles seront amenées à discuter avec les voyageurs de toutes les nationalités. Elles doivent donc parler l’anglais, le français ainsi que d’autres langues. Pour s’assurer de leurs compétences, les hôtesses de l’air suivent un stage réglementaire de maintien de compétences.

Salaire et carrière d’une hôtesse de l’air

Une hôtesse de l’air gagne par mois un salaire brut minimum de 1.500 euros. La carrière de l’hôtesse de l’air n’est pas statique. Il existe une possibilité d’évolution. L’évolution peut consister en un passage de la classe économique à la classe affaire, d’un vol national à un vol moyen et long courrier ou d’une promotion au poste de chef de cabine. Chaque évolution donne droit à des primes ou une hausse de salaire.

septembre 12, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *