5 astuces pour rendre vos flyers plus attractifs

Responsable commercial d’une entreprise ? On vous donne des astuces pour réussir vos flyers…

Astuces et conseils pour rendre vos flyers plus attractifs

Mot anglais pour exprimer l’idée d’un tract publicitaire, le flyer est le quotidien de tout graphiste qui bosse en solo. Véritable produit marketing, il permet à toute structure ou entreprise de faire parler d’elle sur un support. Souvent en petit format, il est facile d’accès pour tous types de clients, pour vendre des produits et même faire accroître l’attente autour d’un grand événement pour vous. Lorsqu’il est bien pensé et conçu, ses résultats sont excellents. Mais le concevoir n’est pas une simple affaire et avant de passer à une impression de flyer , il y a quelques autres notions à appliquer, pour que le produit final, soit accrocheur. Tout bon graphiste se doit donc de respecter des étapes, qui lorsqu’ils sont appliqués, laissent peu de doutes sur le succès du flyer.

Plusieurs étapes à prendre en compte pour concevoir un flyer attractif et vendeur

À ce niveau, nous allons vous donner nos 5 astuces d’or :

1- Document commercial par excellence, tout bon flyer a des règles. Conçu avec soin, il peut se révéler d’une efficacité redoutable. La première méthode recommandée est dite Accroche Intérêt Désir Action, AIDA. Elle permet un produit offensif si ces quatre règles sont respectées. Il faut pour cela, captiver l’attention à travers L’accroche. De l’accroche vient l’intérêt de la personne qui se retrouve en possession du flyer car il lui permet de trouver une option, une solution à un problème précis. De cet intérêt vient le désir pour la cible de faire confiance à la marque ou à l’événement vendu à travers le flyer. Du désir, la cible passe ensuite à l’action.

2- autre atout pour réussir un flyer, l’accroche qui captive. Le message véhiculé doit être facile à assimiler pour le lecteur. La cible qui tombe dessus dans une rue ou un hall doit en comprendre le sens en quelques fractions de seconde, auquel cas, votre flyer finira dans une poubelle. En ayant à l’esprit le produit à vendre, la cible à toucher ou encore de l’objectif, vous devriez trouver les terminologies qui feront sensation.

 

3- votre graphisme se doit d’attirer l’œil du lecteur. Une seule image qui saisit vaut mieux que tous les mots. Format minuscule d’information et de publicité, le flyer ne permet pas d’insérer plusieurs types d’images pour illustrer. Ainsi, il est plus utile de travailler à trouver l’image parfaite pour traduire et s’accorder à vos mots. Pensez donc à des images de très grande qualité, plus c’est beau et captivant, mieux c’est. L’objectif ici est de marquer des esprits, de faire appel, de monopoliser l’attention. Et puisque vous représentez le client, sa charte graphique doit ressembler à votre travail.

4- il faut aussi penser à organiser le contenu du flyer, parce qu’on y consacre souvent peu de temps. Si votre accroche et l’image qui retient sont posées, pensez à créer des blocs thématiques sur les autres informations à passer. Formes et couleurs doivent ici être savamment dosées sans pour autant exagérer car le flyer reste avant tout un outil de communication simple et facile à lire, pas une œuvre d’art.

5- si ces éléments sont réussis, il serait alors quasiment impossible pour la cible de ne pas passer à l’action, but de tout flyer qui se respecte. Et pour cela, aussi bien les avantages que le message doivent être clairement affichés et saisissables. Lire ou passer un message ne suffira pas, il faudra que la cible devienne un client grâce à votre flyer et là, vous aurez réussi. C’est un support de courte durée et il se doit ainsi d’atteindre sa cible, de faire mouche.

Mais il faut s’assurer de respecter la loi

Respecter la loi, c’est aussi important à travers le message véhiculé par les flyers. La mention « ne pas jeter sur la voie publique » est sans doute la plus prépondérante. L’oublier, c’est exposer à des amendes votre client, et ce n’est pas, vous en conviendrez, l’objectif de votre flyer.