Comment choisir son école de commerce ou d’ingénieur

7 critères essentiels pour choisir son école

Il existe beaucoup de critères pour choisir au mieux une école de commerce ou une école d’ingénieur que ce soit en terminale en post bac ou après une classe prépa HEC ou Maths Sup et Maths Spé : les filières, les spécialisations, les professeurs, le réseau, les associations, les débouchés en termes de carrière, les relations qu’entretien l’école avec les entreprises, la dimension internationale de l’école et en particulier les cours et les échanges avec des universités prestigieuses. Il est très difficile pour un élève en cours de terminale de prendre du recul et de se donner des critères objectifs pour choisir une école. Au-delà des personnes que l’élève côtoie à l’école, lors de stages intensifs pendant les vacances, lors de journées portes ouvertes ou encore lors de cours particuliers à domicile lui permettant de poser ses questions, ces critères de choix sont parfois flous. Pesez-vous les bonnes questions sur la place des matières que vous étudiez au lycée comme les maths, le français ou l’anglais. Les concours en terminale comme les concours Avenir, Puissance Alpha ou encore les concours Acces et Sésame ouvrent la porte vers les écoles de commerce et d’ingénieurs post bac. Il convient de s’y préparer pour réussir au mieux ces concours. En même temps que la préparation, il est nécessaire de se renseigner sur les écoles elles-mêmes et de se donner des critères de choix :

La qualité pédagogique et de l’enseignement 

Il est important de se renseigner et d’étudier le contenu du programme et des spécialisations et notamment les spécialisations en dernière année qui est souvent l’année ultime pour se spécialiser, les possibilités de double diplôme avec des écoles de commerce ou des écoles d’ingénieurs. Il n’est pas anodin de regarder de près également la place accordée à la recherche et les pôles d’expertise qui restent des indicateurs de performance et d’innovation des écoles. Les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs (surtout celles qui possèdent un programme grande école recrutant après une classe prépa) mettent à disposition des moyens matériels bien supérieurs à ceux des universités : locaux, équipements informatiques, laboratoires de langues, installations sportives… Les droits de scolarité, parfois élevés, leur permettent de s’offrir la meilleure logistique existante. 

Les professeurs

Devenir professeur dans une école de commerce ou une école d’ingénieur réputé n’est pas facile de nos jours. En plus du CV, il faut savoir démontrer une qualité pédagogique pour rester en place. La composition de l’équipe pédagogique et éventuellement l’équilibre entre intervenants chercheurs au sein de l’école et professionnels peuvent compter dans votre sélection. L’enseignement doit être très poussé sur le plan académique, mais aussi donner un rôle déterminant aux intervenants et partenaires professionnels du programme. Pour en juger, tâchez de savoir quelles sont leurs fonctions (dirigeants, consultants…) ? Quels sont leurs domaines d’expertise (management,  communication, marketing, RH, industrie…) ? Y a-t-il des professeurs permanents issus du monde académique et reconnus pour leur contribution scientifique ? Les enseignants sont-ils des personnalités reconnues ? Auquel cas l’intervention de professionnels ou de spécialistes réputés (le directeur financier ou le chef de produit d’un grand groupe, un conseiller en stratégie d’un cabinet de conseil réputé, un professeur-chercheur de renommée internationale) confirme la confiance qu’ils accordent à la formation. Il y a une grande différence entre un professeur particulier et un professeur en poste dans une école de commerce ou d’ingénieur. Au-delà du diplôme, une école cherche du charisme et des compétences qui vont au-delà que de donner un cours particulier

La dimension internationale

Les écoles sont de plus en plus concurrencées et ont tendance à se regrouper pour exister à l’international. En plus de ces regroupements, les écoles sont obligées de trouver des partenaires et de proposer à leurs élèves des échanges et des doubles diplômes avec des grandes écoles à l’international, ou de grandes universités. La place des cours d’anglais et des langues en général dans le contexte de mondialisation est très importante et bien parler anglais est véritablement devenu un diplôme. Il s’agit ici de bien regarder les accréditations, les formations proposées en échange, les durées d’échange, les possibilités de stage à l’étranger…

L’insertion professionnelle 

Une bonne école est une école qui a de très bonnes relations avec les entreprises et qui possède de bons partenariats inscrits dans la durée avec celles-ci. Nous savons tous que la valeur d’un diplôme est surtout donnée par la qualité des stages effectués en entreprise. Certaines écoles offrent un maximum d’aide à ses étudiants pour trouver une alternance et ainsi profiter d’une scolarité avec beaucoup de stages et d’expérience professionnelle. La recherche d’emploi devient alors facilitée par ce nombre important d’années d’expérience accumulée pendant le temps de l’école.

La capacité des écoles à être réactives face aux besoins des entreprises

Certaines écoles créent des formations et des spécialisations sur des niches d’emploi ou des marchés naissants où les compétences se font rares et où la demande de la part des entreprises devient grandissante. Les technologies et le numérique, le digital, le big data, la mécatronique, l’événementiel, management, le management du sport, l’immobilier, mais aussi le luxe connaissent un fort développement. Les écoles qui créent des parcours, des masters spécialisés dans ses domaines et permettent une spécialisation dans des niches à fort potentiel à leurs élèves et en particulier aux étudiants dès le plus jeune âge leurs donnent plus de chance de réussir et de trouver un emploi plus facilement. 

Le réseau des entreprises et des anciens

La reconnaissance des entreprises et la puissance de réseau d’anciens sont des critères de choix infaillibles. Assurez-vous que la formation proposée a construit des liens solides avec le monde professionnel ou qu’elle jouit d’une réputation enviable. Elle repose bien souvent sur le dynamisme du service des écoles-entreprises. Ses initiatives contribuent à favoriser la collecte d’offres de stage, d’alternance ou d’apprentissage d’emploi, et à assurer au final une insertion professionnelle fort enviable. La formation doit s’appuyer également sur un fort réseau d’anciens diplômés. 

Soyez curieux

Soyez curieux et posez des questions à votre entourage, à vos professeurs, à votre professeur particulier, aux professionnels autour de vous, contactez les écoles directement…