Crise d’adolescence : quel serait le meilleur accompaganent ?

Votre enfant, auparavant si gentil, est devenu un rebelle ? Il s’oppose à tout et a tendance à vous tenir tête ? Pas de panique ! C’est tout à fait normal. C’est une crise d’adolescence, qui n’aura pas de conséquences fâcheuses sur votre enfant si vous la gérez comme cela se doit. Voici quelques conseils pour accompagner vos enfants dans cette période délicate de leur existence.

L’adolescence : un passage délicat, mais inévitable !

L’adolescence est la transition de l’enfant, à l’âge adulte. Cette période qui est témoin de l’évolution vers la maturité, est marquée chez la plupart des individus, par plusieurs comportements et réactions. L’adolescence est une période qui voit l’enfant atteindre sa puberté. Il observe à cet effet, des changements au niveau de son corps (poils sur le pubis, développement des seins, apparition des premières règles, éjaculation) dus à une sécrétion d’hormones. Cette mutation rapide est en soi un phénomène quelque peu violent, qui provoque chez l’adolescent la perte des repères de l’enfance. Certains adolescents vivent douloureusement ce changement et l’expriment de diverses manières regroupées autour de la notion de crise d’adolescence. C’est ainsi qu’on voit des jeunes avec des comportements extrêmes, comme la délinquance, les jeux dangereux, les fugues, consommation excessive de l’alcool, l’anorexie et même des tentatives de suicide. Il est vrai que tous les ados n’atteignent pas ces extrémités. Cependant, des études ont montré que ces comportements sont observés chez 20 % environ des adolescents. Pour avoir plus tard un adulte équilibré, la bonne gestion de l’adolescence est impérieuse et cela nécessite un bon accompagnement des parents de l’adolescent.

Comment accompagner votre enfant adolescent ?

L’adolescent a besoin du soutien et de l’accompagnement de ses parents, pour bien vivre cette période de transition. Ainsi, les parents doivent adopter certaines attitudes pour jouer leur partition d’une manière efficace. Ils doivent fixer des limites claires. Il est tout à fait normal que les adolescents provoquent leurs parents pendant cette période. En effet, ils veulent voir si les parents tiennent toujours à eux. Vous ne devez pas les laisser faire tout ce qu’ils veulent. Fixez-leur des limites, réagissez quand ça en vaut la peine. Cela permettra à votre adolescent, de savoir quelles limites il ne doit pas dépasser. Cependant, les adolescents ont tendance à se frotter inévitablement au risque de transgression. Ne soyez donc pas étonné s’ils en arrivent à outrepasser les règles que vous avez établies. Une autre attitude à avoir, c’est d’écouter vos enfants. Écouter votre ado, ne veut pas dire le laisser faire tout ce qu’il a envie de faire. Il s’agit de lui prêter une oreille pour se confier et lui apporter du soutien moral. Évitez d’être le parent parfait qui cède à tous les caprices de son adolescent. Il n’est d’ailleurs, pas possible d’être un parent parfait pour ado, parce qu’il en voudra toujours plus. Faites ce que vous pouvez simplement.

Une autre chose très importante, est de respecter l’intimité de votre adolescent. Définir les règles, ne vous donne pas le droit de faire intrusion dans l’intimité de votre enfant. Les ados, à cause des changements physiologiques qu’ils subissent à la puberté, tiennent beaucoup à préserver leur intimité et vous devez respecter cela. Montrez-lui votre amour.

L’adolescence est une période difficile pour ses sujets. Ce sont des moments où ils ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas seuls dans cette épreuve. Vous devez donc leur accorder une attention particulière et un grand soutien. Le point positif de l’adolescence, est que ce n’est qu’une période de transition. Plus vous gardez cela à l’esprit et plus vous serez à même de la gérer de manière efficace avec votre enfant. Évitez d’imaginer le pire et dites-vous que ce n’est qu’un passage et que ce moment passera. Il arrive que certains enfants en âge d’adolescence, cumulent des symptômes comme l’échec scolaire, le repli sur soi, la tristesse. Dans ces cas, il faut consulter des professionnels, pour vite maîtriser la situation.