Etudiant comment partir au ski en dépensant le moins possible

Skier détend, améliore la santé et favorise la rencontre entre les personnes. Se faire de nouveaux amis devient alors plus facile. Pourtant, cette activité requiert un budget conséquent. Faute de moyens, de nombreux étudiants doivent passer leurs vacances dans un autre endroit. Pourtant, les solutions existent. Faisons le point sur les plus pertinentes.

Skier hors des vacances scolaires

Selon les informations disponibles, le pic des fréquentations se situe au mois de février, durant les vacances scolaires. Les prix pratiqués durant cette période sont ainsi élevés. Pour économiser, il vaudrait mieux partir avant ou après. Janvier et mars constituent une excellente option. Prenez le temps de vérifier le calendrier universitaire avant de programmer votre séjour. Vous trouverez alors un créneau favorable à tous vos amis.

Comparer les stations de ski

Les prix varient en fonction de la réputation des stations de ski. Bien entendu, les plus huppées sont également les plus chères. Vous aurez un aperçu des tarifs en visitant les comparateurs comme notresphere. Les stations plus petites proposent une offre intéressante. Toutefois, les pistes et les paysages seront à la hauteur de vos attentes.

Certaines destinations ont concocté une formule spéciale étudiants. Vous paierez moins de 300 euros pour un séjour d’une semaine, forfait et hébergement compris. Les stations situées dans les autres pays sont aussi une bonne solution.

Chercher les meilleures occasions

Un planning établi en avance garantit un autre avantage, le tarif de location des équipements sera très abordable. Vous économiserez jusqu’à la moitié de la somme prévue. Certains particuliers louent des matériels à un prix très intéressant. Toutefois, prenez le temps de vérifier leurs qualités avant de finaliser l’opération. Cette approche est aussi un bon moyen pour acheter à moindre coût. Les familles et les proches constituent une autre piste.

Certains produits comme les pâtes, les boîtes de conserve et le petit-déjeuner sont faciles à conserver. Les prix ont tendance à augmenter durant les pics d’affluence. Le principe est simple, essayer de réduire les achats sur place au maximum.

Mutualiser le transport et l’hébergement

Le covoiturage limite les dépenses. Au lieu de prendre le train ou l’avion, il est mieux de partir dans une seule voiture. Des sites facilitent la rencontre entre les personnes intéressées au cas où vous ne voyagez pas avec vos amis.

Cette astuce s’applique aussi au logement. En plus des offres faites par les particuliers, certains établissements pratiquent un prix attractif pour les groupes. Les auberges de jeunesse sont également accessibles.

Le couchsurfing constitue le must. Des particuliers vous accueilleront gratuitement, juste pour rendre service et rencontrer de nouvelles personnes. Enfin, un logement situé un peu loin de la station sera beaucoup plus abordable.

Se contenter d’un demi-forfait

Les stations prévoient plusieurs activités. Au lieu de passer toute la journée sur les pistes, vous pouvez prendre un demi-forfait. Consacrer votre temps libre à des jeux, les visites de découvertes ou encore aux échanges avec vos voisins.