Le métier de la menuiserie

La menuiserie est un des métiers artisanaux les plus vieux au monde. C’est une activité qui occupe une place importante dans la société, car ses réalisations attirent la convoitise et son besoin reste permanent. Un bon menuisier se doit alors de travailler son art afin de s’adapter aux besoins d’une société qui ne cesse d’évoluer. Découvrez dans cet article les différentes fonctions du menuisier et les qualités requises pour exercer cette profession.

Les fonctions du menuisier

Le menuisier est un artisan spécialisé dans le bâtiment travaux public et l’habitat. Il a pour rôle la réalisation de l’ameublement et autre aménagement dans un logement. Le menuisier s’occupera par exemple de la confection du parquet, des escaliers, des volets, des armoires, des portes, des étagères, etc.

À la base la menuiserie impliquait de travailler uniquement avec le bois. Mais aujourd’hui, les techniques de réalisation ont beaucoup évolué et le menuisier est désormais amené à faire usage d’autres matériaux pour la fabrication de ses meubles comme le PVC, l’aluminium, le plâtre, le plastique et bien d’autres.

Dans l’exercice de ses fonctions, le menuisier est souvent appelé à faire du sur-mesure. Pour cela, il doit recueillir la demande particulière de son client, s’atteler à imaginer le rendu final en fonction des moyens à sa disposition, et dessiner des plans afin de pouvoir réaliser la commande. Ensuite, il s’agira pour lui de découper les différentes pièces qui composeront son travail, faire l’assemblage, poncer et assurer les finitions (vernis, teinte, peinture, etc.). Il est également possible pour le menuisier de confectionner ses meubles à l’avance pour les adeptes du déjà opérationnel.

Par ailleurs, il est important de préciser que chaque réalisation du fabricant de menuiserie doit être faite en respectant les différentes normes et règles en vigueur pour l’aménagement : l’étanchéité, l’agencement, la sécurité d’utilisation, etc.

Les qualités d’un bon menuisier

Pour devenir menuisier fabricant et réaliser des travaux de menuiserie, il est important d’avoir une bonne résistance physique et d’être habile de vos mains. Vous devez aussi être créatif, pour pouvoir fabriquer les meubles et autres objets et aménagements personnalisés, conformément aux attentes de vos clients. Des notions de géométrie et de dessin technique seront utiles pour mettre en œuvre les plans, et toute la partie en amont de la réalisation à proprement parler.

Les formations à suivre

Pour exercer convenablement le métier de la menuiserie, vous devez suivre des formations spécifiques dans les écoles proposant des spécialisations dans le domaine et obtenir le diplôme requis. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs formations bien définies en fonction de vos ambitions. À l’issue d’une première formation, vous seriez alors diplômé d’un CAP menuiserie, CAP charpentier bois, CAP menuisier aluminium verre, etc.

Après l’obtention du CAP, il est aussi possible d’augmenter votre degré de qualification pour exercer dans les hautes fonctions de la menuiserie. Vous pourrez alors décrocher un bac professionnel menuiser agenceur ou encore un baccalauréat constructeur bois ou aluminium verre. Ensuite, vous pourrez poursuivre vos études pour obtenir un BP menuiserie ou un BTS pour faire valoir vos capacités comme il se doit.

Par ailleurs, il faut noter que la menuiserie est un métier qui permet de gagner convenablement sa vie. Sans compter les primes éventuelles, le salaire fixe du menuisier professionnel varie de 1 700 à 1 800 euros de rémunération nette par mois.