Les jeunes s’intéressent de plus en plus à leur compte bancaire

En France, les frais de tenue de compte bancaire ne cessent de connaître des augmentations, ces derniers temps. Pour contourner cet obstacle, les jeunes à revenus généralement faibles, se tournent de plus en plus vers les banques en ligne, qui sont gratuites ou peu chères. Pratiques, simples et efficaces, ces banques proposent généralement les mêmes services que les banques classiques, mais à des coûts imbattables.

Qu’est-ce qu’une banque en ligne ?

Les banques en ligne sont des banques qui proposent tous les services d’une banque traditionnelle, mais sur internet. Dans ces banques, vous aurez la possibilité d’avoir un compte bancaire, exactement comme chez les banques traditionnelles. Les clients de la banque en ligne peuvent aussi effectuer des opérations courantes, comme un virement bancaire ou un prélèvement bancaire, grâce à leur compte bancaire en ligne ou directement depuis l’application mobile. Ces banques ont la particularité de ne pas avoir d’agences bancaires. La gestion des comptes bancaires qui y sont ouverts, se fait exclusivement par Internet. Tout se fait donc sur l’internet.

Les avantages qu’offre une banque en ligne

Le principal avantage qu’offrent les banques en ligne et qui attire de plus en plus des jeunes vers ces banques, est le niveau très bas des frais liés à la gestion de compte dans les banques traditionnelles. En effet, vous n’aurez pas à payer des frais de tenue de compte, mais surtout, la carte bleue gratuite et de nombreux autres services totalement gratuits. L’autre avantage qu’offrent les banques en ligne, est la disponibilité des conseillers. En effet, avec ces banques, il est beaucoup plus facile d’entrer en communication avec son conseiller, car les tranches horaires sur lesquelles interviennent les conseillers en ligne sont bien plus souples ; 8 h – 22 h tous les jours, y compris le lundi, et 8 h – 16 h le samedi. En plus, vous avez la possibilité de vous adresser à la banque, en laissant un mail ou un simple message sur le site de la banque. Une banque en ligne est véritablement  une banque pour les jeunes .

Quelques exemples de banques en ligne

En France, les banques en ligne les plus facilement accessibles aux jeunes sont Monabanq, Boursorama Banque et Hellobank. Ces banques en ligne attirent principalement les mineurs, les étudiants et les jeunes actifs, qui ne peuvent pas justifier d’un salaire suffisant.

Chez Monabanq, par exemple, il n’y a ni condition de revenus, ni versement mensuel minimum. Aucune domiciliation des revenus n’est obligatoire, mais il faudra payer des frais de tenue de compte à hauteur de 2 €/mois. Cette banque est un bon choix, car le service client est très réactif. Des options pour l’étranger sont intéressantes, mais accessibles uniquement avec l’offre premium à 6 euros par mois. Monabanq propose aussi une exceptionnelle remise de 50 % sur son offre jeune Monabanq. Cette offre est destinée aux jeunes de 16 ans jusqu’à 18 ans. Les jeunes bénéficiant de cette remise, auront les mêmes avantages que ceux des comptes classiques.

Concernant Boursorama, elle propose également une offre welcome, qui permet d’avoir des cartes bancaires gratuites lorsque vous gagnez moins de 1 000 € net/mois. Cette offre est accessible à condition d’effectuer au moins une opération de paiement par mois. Au cas échéant, les frais s’élèvent à 5 €/mois, ce qui reste raisonnable comparé aux banques traditionnelles. Pour toutes ces raisons, Boursorama a été élue meilleure banque en ligne pour les actifs de moins de 25 ans, en 2017. Avec l’offre Kador, qui est une offre gratuite et 100 % mobile réservée aux jeunes de 12 – 17 ans, les mineurs peuvent bénéficier d’un compte dans une banque en ligne.

Du côté de la banque en ligne Hellobank, tous les étudiants peuvent ouvrir un compte en ligne chez cette banque, sans justification de moins de 25 ans d’âge, grâce à une offre spécial étudiant. Elle est une banque 100 % mobile, 100 % gratuite et bénéficie de la force du réseau BNP pour les retraits gratuits d’argent à l’étranger.