Quel centre de formation pour devenir tourneur fraiseur ?

L’importance de la mécanique n’est plus à démontrer dans notre quotidien. Elle intervient dans plusieurs domaines, pour nous faciliter la vie. Elle comporte plusieurs métiers, dont celui des tourneurs qui fabriquent les pièces mécaniques cylindriques ou coniques et celui des fraiseurs qui fabriquent des pièces comportant des angles. Avec l’évolution de la technologie et ses exigences, ces métiers se regroupent désormais en un et on parle de tourneur-fraiseur. Mais, où suivre une  formation tourneur fraiseur  ?

Le tourneur-fraiseur : le fabricant des pièces mécaniques

Le tourneur-fraiseur est un technicien d’usinage, spécialisé dans la fabrication des pièces utilisées dans la construction mécanique, à partir des matières brutes comme le fer ou l’aluminium. Il travaille aux commandes de machines appelées tourneuse-fraiseuses, qui peuvent être numériques ou manuelles, pour façonner des pièces parfaitement lisses à des dimensions exactes, correspondant à la commande. Le mécanicien tourneur-fraiseur étudie d’abord, les pièces à fabriquer à l’aide des plans de fabrication. Ensuite, il règle et positionne la pièce sur la machine, règle les outils de coupe, vérifie les cotes, configure le programme, puis procède à l’usinage. Au cours de la fabrication, il doit veiller sur la machine et contrôler les pièces usinées.

Avec l’évolution de la technologie et les nouvelles exigences de l’industrie, les machines utilisées sont automatisées à commandes numériques pilotées à partir d’un pupitre et sont de plus en plus performantes. Avec ces machines automatisées, le tourneur fraiseur détermine les paramètres de fabrication, choisit les outils et outillages adéquats et programme l’usinage de la pièce. Les machines manuelles ont presque disparu et ne sont désormais utilisées que dans les petites industries. Le tourneur-fraiseur exerce désormais, plus des tâches de surveillance et de contrôle, voire de maintenance du matériel d’usinage.

Le métier exige tout de même, quelques aptitudes. D’abord, il faut noter que le tourneur-fraiseur travaille généralement dans un environnement bruyant, avec des conditions de travail physiquement éprouvantes. Il est donc indispensable de jouir d’une bonne résistance physique, pour exercer ce métier. Aussi, il est à noter que la réalisation des pièces exige souvent de travailler au millimètre voire au micromillimètre près. Le métier requiert une grande concentration, de la rigueur, de la vigilance et une extrême minutie, mais aussi des compétences en informatique et en mathématique.

AFROP : votre centre de formation pour devenir tourneur-fraiseur, en France

Le métier de tourneur-fraiseur est un métier qui évolue très vite et qui gagne en complexité et en intérêt, au fil des années. L’AFORP qui est un centre français spécialisé dans la formation continue dans les métiers de l’usinage et de la fabrication mécanique, vous propose à Paris et ses environs, des formations pour vous garantir une mise à jour en continu, de vos connaissances dans les nouvelles techniques et l’utilisation des nouvelles machines. La formation proposée par AFORP, se déroule en cours théoriques et pratiques en Usine. Vous apprendrez notamment, les normes de fabrication, la préparation de la fabrication et les règles et procédures de protection individuelles et collectives pour sécuriser les gestes et éviter les accidents. Adressez-vous dès à présent, à l’un des centres d’AFORP (Mantes-la-Ville, Asnières-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux et Drancy le Bourget), pour vous faire former au métier de tourneur-fraiseur, en un temps record et à moindre coût.