Quels sont les problèmes qui nécessitent une contre-visite sur une voiture ?

Vous vivez dans le Val de Loire et vous devez prochainement passer votre contrôle technique Orléans ? Sachez que si votre véhicule ne répond pas à certains critères de qualité et de sécurité, il peut être soumis à contre-visite.

Les principaux motifs soumis à contre-visite

La contre-visite concerne les points ayant rapport avec la sécurité/environnement (non pas la fiabilité) donc si vous devez passer une contre-visite cela veut dire qu’il a un dysfonctionnement dangereux au niveau de votre voiture.

Les problèmes qui nécessitent une contre-visite sont nombreux mais ci-dessous on vous présente ceux qui sont les plus fréquents :

– Fonctionnement anormal de l’éclairage de la voiture : Feux stop non fonctionnels, phares trop bas ou trop haut… ;

– Défaut dans l’ouverture et la fermeture des portes ;

– Durcissement dans la direction du véhicule ;

– Visibilité défectueuse pour le conducteur : pare-brise abîmé, rétroviseurs détériorés… ;

– Carrosserie avec parties saillantes pouvant faire mal aux piétons ;

– Usure des pneus et des amortisseurs ce qui engendre une mauvaise adhérence avec le sol à savoir une sortie de la route ;

– État de certaines pièces (plaque d’immatriculation, pot d’échappement, plaquettes des freins…) ;

– Ceintures non fonctionnelles et sièges mal fixés ;

– Émission polluante considérable ce qui conduit à la pollution de l’air.

Comment éviter une contre-visite ?

Bien qu’elle soit très mal vécue par plusieurs automobilistes, la contre-visite n’était jamais qualifiée comme sanction mais plutôt une chance pour avoir une automobile plus sûre.

Voici quelques conseils qu’on met à votre disposition pour éviter la contre-visite :

– Contrôlez l’éclairage et la signalisation de votre voiture (feu de stop, clignotants…) ;

– Vérifiez votre système de freinage (plaquettes, tambours, disques…) ;

– Contrôlez vos pneus (pression, niveau d’usure…) ainsi que votre ligne d’échappement ;

– Vérifiez la concordance entre les plaques d’immatriculation et les papiers de réglementation (caractères, logo…) ;

– Contrôlez le fonctionnement de vos ceintures de sécurité et assurez-vous de la bonne fixation des sièges ;

– Vérifiez l’état de votre pare-brise, des balais d’essuie-glaces et des rétroviseurs intérieurs et extérieurs de votre véhicule ;

– Contrôlez régulièrement les niveaux des différents liquides (huile moteur, liquide de freins, liquide de direction assistée…) ;

– La carrosserie ne doit pas comporter de parties saillantes ;

– Vérifiez l’absence de bruits anormaux sur la voiture.