Résumé par chapitre de Thérèse Raquin d’Emile Zola

Thérèse Raquin est l’enfant d’une union entre un capitaine de l’armée française en Algérie et d’une femme africaine. Sa mère meurt. À deux ans, Thérèse est confiée à sa tante (la soeur de son père) pour qu’elle s’occupe d’elle. Celle-ci a un fils, Camille, fragile et souvent malade. Les deux enfants vont donc grandir ensemble.

Le résumé de la première quinzaine des chapitres

Chapitre I : Il s’agit de la description du passage du Pont-Neuf où personne ne s’attarde, et la description de la boutique de mercerie de Thérèse Raquin et des trois personnes qui y vivent : Mme Raquin, Thérèse et Camille.

Chapitre II : Mme Raquin a quitté Vernon. Son fils, Camille, est un grand malade qui essaye de se détacher de sa mère. Il a été élevé avec Thérèse, sa cousine, qui est douce et calme. Ils sont mariés mais agissent comme auparavant. Rien n’a changé. Thérèse a enfoui son côté sauvage au fond d’elle.

Chapitre III : Installation à Paris. Mme Raquin et Camille n’ont pas consulté Thérèse. La vie est vide d’intérêt pour elle. Camille travaille dans l’administration, ce qui exauce son rêve, et lit des livres qu’il ne comprend pas.

Chapitre IV : Le jeudi soir, les Raquin reçoivent pour une partie de domino et du thé. Il y a le capitaine Michaud, Olivier et Suzanne Michaud ainsi que Grivet. Thérèse n’apprécie pas ces soirées ce que Camille ne comprend pas. Elle est rêveuse et semble hors du monde.

Chapitre V : Camille retrouve Laurent, un ami d’enfance. Il le ramène à la boutique et l’invite à dîner. Celui-ci est un paresseux qui ne travaille que pour continuer à bien vivre ! Il trouble Thérèse qui n’avait jamais vu un vrai homme.

Chapitre VI : Laurent fait le portrait de Camille. Thérèse semble attirée par lui mais est toujours calme et immobile. Après de nombreuses réflexions, Laurent décide de devenir l’amant de Thérèse, il est persuadé qu’elle lui tombera dans les bras à la première occasion : ce qui arrive, elle ne résiste que très peu.

Chapitre VII : La passion de Thérèse fait peur à Laurent mais elle est belle ainsi et il prend beaucoup de plaisir alors il revient. Ils se voient dans la chambre de Camille. Elle ne prend aucune précaution car les Raquin ne voient rien, lui reste toujours prudent malgré tout.

Chapitre VIII : Laurent a réussi à s’intégrer dans la famille. Thérèse garde un masque lorsque Laurent rend visite à la famille, elle ne connaît pas de difficulté à cette situation. Ils vivent ainsi pendant huit mois.

Chapitre IX : Laurent ne peut plus s’absenter du travail pour rejoindre Thérèse. Celle-ci réussit à le rejoindre chez lui une fois mais ils ne pourront plus se voir. Laurent se rend compte qu’elle lui est indispensable. Ils parlent de tuer Camille pour vivre heureux ensemble.

Chapitre X : Lors d’une réunion du jeudi, le capitaine Michaud admet que certains criminels s’en sortent. Sans en donner l’impression, Thérèse et Laurent écoutent attentivement.

Chapitre XI : Promenade à St-Ouen. Laurent réfléchit à comment tuer Camille. Il le fait tomber de la barque puis fait chavirer celle-ci pour faire croire à un accident. Thérèse fait une crise de nerf. Il remonte seul à Paris annoncer la nouvelle à Mme Raquin, il a peur que les nerfs de Thérèse ne gâchent tout.

Chapitre XII : Laurent se rend chez le capitaine Michaud et lui apprend la nouvelle. Celui-ci l’apprend à Mme Raquin qui devient folle. Ils vont chercher Thérèse et règlent e procès-verbal. Laurent ne sera pas inquiété. Il est calme vis-à-vis de son acte. Thérèse est plus bouleversée mais lui promet de rester forte.

Chapitre XIII : Laurent continue sa vie comme à l’accoutumée. Il passe tous les jours à la Morgue car il ne sera bien qu’une fois l’affaire terminée. Le corps de Camille est retrouvé, il est affreux : Laurent peut maintenant tout oublier.

Chapitre XIV : La boutique reste fermée pendant trois jours puis Thérèse décide de sortir du lit, reprend les choses en mains et rouvre la boutique avec sa tante que le choc a vieillie.

Chapitre XV : Laurent continue à venir mais moins fréquemment. Les soirées du jeudi reprennent. La mère a du mal à supporter l’absence du fils. Laurent voit dans le regard de Thérèse qu’elle lui appartient toujours.

Chapitre XVI : La relation entre Thérèse et Laurent prend une nouvelle tournure : il y a un malaise entre eux. Thérèse se met à lire ce qui développe chez elle une nouvelle sensibilité. Laurent prend une maîtresse qui le quitte, il ne supporte pas la solitude. Après quinze mois, le désir renaît entre Thérèse et Laurent, elle promet d’être à lui quand ils seront mariés.

 

La seconde quinzaine

Chapitre XVI : Quinze mois se sont écoulés, durant lesquels les deux amants ne se sont pas revus, comme si la mort du mari avait affecté leur passion. Mais son deuil étant terminé, Thérèse propose à Laurent de l’épouser.

Chapitre XVII : Laurent est assailli de cauchemars autour de la mort de Camille ; il est rongé par le remords, et sa blessure au cou ne cesse de le brûler comme un rappel quotidien de son acte. Thérèse souffre elle aussi d’insomnies et d’hallucinations.

Chapitre XVIII : Les deux amants pensent qu’ils parviendront à surmonter ces cauchemars et insomnies à deux ; leur mariage leur apparaît plus que jamais comme une solution, mais ils ne veulent pas prendre eux-mêmes cette décision, préférant qu’elle leur soit proposée par une personne tierce.

Chapitre XIX : Thérèse apparaît aux soirées du jeudi accablée de douleur. Michaud, touché par sa détresse, présente à Madame Raquin le mariage de Thérèse avec Laurent comme une solution pour la distraire de son chagrin. Cette union est alors décidée.

Chapitre XX : Onvoit le mariage des deux amants, qui espèrent que leurs nuits désormais communes feront disparaitre le fantôme de leur victime. Mais Laurent est toujours torturé par sa blessure.

Chapitre XXI : C’est la nuit de noces. Mais toute passion s’est éteinte entre eux deux. Ils n’ont pas même d’autre sujet de conversation que Camille. Le portrait réalisé par Laurent est un sujet d’angoisse : ils pensent que le défunt mari les observe à travers celui-ci. Ils ne parviennent pas à s’endormir.

Chapitre XXII : La terreur se répète nuit après nuit. Aucune ne leur apporte de repos. La situation est encore pire qu’avant leur mariage.

Chapitre XXIII : Cette obsession se transforme en haine mutuelle. Les nuits sont de plus en plus insupportables.

Chapitre XXIV : Les deux époux recherchent la compagnie à tout prix pour échapper à leurs obsessions, que ce soit celle des complices des dîners du jeudi ou celle de Madame Raquin.

Chapitre XXV : Au bout de quatre mois, Laurent démissionne de son emploi au chemin de fer d’Orléans pour louer un atelier de peinture. Mais tous ses tableaux, qui ne sont que des portraits, ont les traits de Camille, ce qui le met au désespoir. Pendant ce temps, Madame Raquin sombre peu à peu dans la paraplégie.

Chapitre XXVI : Madame Raquin est devenue totalement paraplégique. Elle n’est même plus capable de parler. L’atmosphère entre les deux époux se détériore à un point tel qu’ils se disputent en présence de Madame Raquin, qui comprend alors leur rôle dans la mort de Camille.

Chapitre XXVII : Un jeudi soir, Madame Raquin essaie, au prix d’efforts désespérés, de dénoncer le meurtre, mais ne parvient à écrire que le début d’une phrase « Thérèse et Laurent ont… ». Les deux amis de la famille comprennent « Thérèse et Laurent ont bien besoin de moi ».

Chapitre XXVIII : La haine s’accroît de plus en plus entre les deux époux, qui se rejettent l’un l’autre la responsabilité du crime.

Chapitre XXIX : Thérèse tente d’échapper aux souffrances du remords en s’humiliant devant Madame Raquin.

Chapitre XXX : La clientèle déserte la boutique. Thérèse est enceinte mais ne fait rien pour parer les coups de son mari. Elle a au contraire envie qu’il tue le bébé par ses coups. Elle accouche d’un enfant mort-né.

Chapitre XXXI: Laurent espionne sa femme qui se met à sortir le soir et découvre qu’elle va avec d’autres hommes. Cela ne l’atteint guère, il est au contraire soulagé de voir qu’elle ne forme pas le projet de les dénoncer. Son besoin d’argent le conduit à tenter d’obtenir l’argent dont Thérèse à hériter en menaçant d’aller les dénoncer. La haine continue à grandir entre les deux époux, qui se mettent à envisager la mort de l’autre comme issue.

Chapitre XXXII : Tous deux ont élaboré de leur côté un plan meurtrier, qu’ils décident de mettre à exécution le même soir. Mais Thérèse voit Laurent verser du poison dans son verre, et Laurent entrevoit le couteau de Thérèse. Ils s’interrogent sur les raisons qui ont pu les conduire à une telle extrémité et se suicident grâce au poison de Laurent. Ils expirent alors sous le regard satisfait de Madame Raquin.