Troubles de l’estime de soi : que faire?

Concept psychologique, l’estime de soi est le jugement qu’une personne a d’elle-même. Ce jugement peut être positif comme il peut être négatif. Deux facteurs principaux agissent sur l’estime que l’on a de soi-même. Il s’agit des expériences de réussites et d’échec que l’on peut connaître dans sa vie. Mais ce ne sont pas les seuls facteurs déterminants. On peut aussi noter notre éducation, notre environnement, notre personnalité ainsi que nos capacités intellectuelles et physiques.

Les symptômes d’une faible estime de soi

Plusieurs éléments permettent de savoir si l’on souffre d’une faible estime de soi. Ainsi, l’un des premiers éléments est la dévalorisation. La personne qui souffre d’une faible estime de soi a tendance à se déprécier au lieu de s’apprécier. Cela se traduit le plus souvent par des pensées négatives sur sa propre personne. Il arrive souvent que l’on ne soit pas digne d’une telle ou d’une telle autre attention de la part de nos proches. Une personne qui souffre d’une mauvaise estime de soi aura aussi tendance à se limiter, tant dans ses actions que dans ses propos.

On note également qu’une personne qui a une faible estime de soi va se focaliser sur l’impression des autres sur sa personne. Elle cherche à plaire à tout prix à son entourage ou au groupe auquel elle appartient. Le moindre avis négatif sur son comportement ou sa manière d’être l’affecte énormément. Elle cherchera à plaire à tout le monde, oubliant que cela est impossible.

Par ailleurs, lorsqu’une personne souffre d’une faible estime de soi, elle cherche à se comparer aux autres. Elle se focalise sur ses défauts et ses faiblesses au lieu de mettre en exergue son talent ainsi que ses compétences. Certaines personnes qui souffrent d’une mauvaise estime de soi ont tendance à être timides ou s’éloigner du monde. Elles sont renfermées sur elles-mêmes. D’autres personnes développent de la rage envers elles-mêmes ou envers leur entourage.

Comment avoir une meilleure estime de soi ?

Le plus important est de prendre conscience de son mal et de vouloir en guérir.

Tout d’abord, il va falloir arrêter de vous dévaloriser. Prenez conscience que vous avez certainement des défauts, mais qu’ils ne vous empêcheront pas d’être heureux, de vivre une vie pleine de bonheur. Refusez de penser du mal de vous-même sur tous les plans ; vous n’êtes pas parfait. À bien y réfléchir, personne ne l’est.

Vous devez apprendre à reconnaître vos qualités. Si vous n’arrivez pas à les déterminer, vous pourrez toujours demander à vos proches ce qu’ils aiment en vous. Apprenez dès lors à connaître vos compétences ainsi que vos bons côtés pour mieux vous les affirmer.

Avez-vous une faible estime de vous-même à cause d’un défaut physique superficiel ? Vous pourrez toujours le réparer en comptant sur un expert chirurgien. Si par exemple votre défaut est en rapport avec votre dentition, vous avez la possibilité de prendre rendez-vous dans une dentisterie esthétique à Montréal.

Il sera aussi important d’apprendre à s’affirmer. Si vous aimez quelque chose, dites-le. Si ce n’est pas le cas, faites-le savoir également. Toutefois, il faudra le faire sans être agressif en aucune manière. Apprenez à vous contrôler, à contrôler vos émotions pour mieux vous exprimer. Apprenez aussi à vous admirer et à vous regarder avec amour.

Ayez du respect pour votre personne. Ainsi, les autres vous respecteront. N’oubliez pas que l’homme est ce qu’il pense de lui-même. Faites-vous confiance et lorsque vous passez un moment difficile, dites-vous qu’il passera tôt ou tard.